Accueil

Bienvenue !

Si vous êtes arrivé(e) sur cette page c’est sans doute que vous cherchez une solution pour vendre certains biens plus vite.

C’est possible, la géobiologie peut permettre cela.

Certains biens ne se vendent pas

Maison Bourguignonne
Maison en Bourgogne

Et pour cause : qui achèterait un bien où la première impression est désagréable ? Oui, je parle d’ambiance

Cela n’a rien à voir avec le bien lui-même. Je suis sûr que vous connaissez des maisons ou des appartements qui, sur le papier, devraient se vendre très bien. Pourtant ce n’est pas le cas.

Ce n’est pas qu’ils sont mal agencés, mal exposés ou mal localisés. C’est juste qu’au bout de dix minutes, on a juste envie de se sauver. On ne s’y sent pas bien, voilà tout.

Les causes

L’ambiance d’un lieu – en dehors des facteurs que vous connaissez déjà comme les couleurs, les volumes, etc. – dépend des énergies qui y circulent ou qui y stagnent. C’est bon, j’ai lâché le mot ! Énergie. Il faut appeler un chat, un chat. Une énergie c’est simplement une vibration, une plage de fréquences particulière. Les couleurs sont des plages de fréquences que nos yeux peuvent voir. Mais il y a aussi des couleurs invisibles pour nos yeux humains, comme les ultra-violets (UV), qui sont visibles pour les abeilles.

Bref, ce n’est pas parce qu’on ne les voit pas qu’elles n’existent pas : elles nous impactent. Vous avez déjà pris des coups de soleil, j’imagine…

La géobiologie

C’est pareil sur un lieu. Des énergies circulent, certaines sont bénéfiques, d’autres nous plombent. C’est ce qu’étudie la géobiologie.

Tout le monde n’a pas la même sensibilité. C’est pourquoi la géobiologie n’est pas une science. Il n’est pas possible d’attribuer un mal-être à un phénomène géobiologique particulier. Cela dit, quand le lieu est vraiment plombé, tout le monde est d’accord ! (ou presque ! certains n’ont que très très peu de ressentis, quel dommage…)

Ma sensibilité particulière me permet d’identifier ces énergies.

Ce que je vous propose

Nettoyer les biens des énergies plombantes. Les remettre dans une ambiance qui respecte celle du quartier par exemple : garder le cachet, sans la mémoire de tous ceux qui y ont vécu. Bref, changer l’ambiance pour que le bien soit attrayant.

Confiez-moi un bien, l’expérience seule vous permettra de mesurer le bien fondé de cette approche différente.

Prenez soin de vous,
Fabrice Seguin